Le testament olographe et celui fait devant témoins ou par un avocat se doivent d’être vérifiés par un notaire ou le tribunal pour être valides, tandis que le testament notarié est valide au moment décès du testateur.

La vérification des testaments non notariés consiste, quant au testament olographe, à s’assurer qu’il s’agit bien de la personne décédée qui a rédigé le testament, que sa forme est valide et qu’il s’agit du dernier que le défunt ait rédigé. Nous avons besoin, à ce moment, d’une déclaration d’une personne qui connaissait le défunt, sans être nommée au testament, qui peut reconnaître l’écriture du défunt.

Dans le cas d’un testament fait devant témoins, nous avons besoin entre autres de la déclaration de l’un des témoins pour valider qu’il s’agisse bien de la signature du défunt et qu’il était bel et bien présent lors de la signature du testament.

De plus, vous ne bénéficiez pas des conseils juridiques pour la planification de votre succession et la liquidation de celle-ci.

Plusieurs situations peuvent survenir, par exemple les témoins sont introuvables, vous ne pouvez retrouver l’original du document, des erreurs ou ambiguïtés quant à l’interprétation de vos clauses ou encore l’implication d’un héritier en tant que témoin.

Vous faites face à ces situations ou vous avez ce genre de testament et vous croyez être totalement protégé. Contactez-nous pour toutes questions.