Les étapes générales du règlement d’une succession doivent respectées. Évidemment, chaque situation est propre à elle-même et une succession est toujours différente par rapport à une autre. Voici dans l’ordre général, les étapes habituelles qu’une succession doit franchir :

Le registre des testaments de la Chambre des notaires du Québec et celui du Barreau du Québec vous permettent de retracer le dernier testament effectué par le défunt.

Le registre délivre un certificat de recherche mentionnant les informations des testaments du défunt et les coordonnées du notaire qui a reçu le testament. De cette façon, vous pouvez en demander des copies afin de procéder à la liquidation de la succession.

Trois situations exigent l’intervention du notaire selon la loi : la transmission des biens immobiliers de la succession à un héritier, la renonciation à une succession et la déclaration d’hérédité lorsqu’il n’y a aucun testament.